À la découverte de la province de Fujian

02 Nov, 2015

Fujian est une province côtière localisée au sud-est de la Chine. Elle est située en face de l’île de Taïwan, séparée d’elle par le détroit du même nom. Même si elle est la province la moins visitée du pays, elle recèle de nombreux attraits dont on ne peut pas s’en passer lors d’un voyage dans le territoire chinois.

Des paysages riches, des monuments historiques, des montagnes et des rivières, elle a les atouts nécessaires pour accueillir les avides de découvertes. Pour mieux la découvrir, voici les sites et lieux importants à visiter à tout prix.

La cité ancienne de Chongwu

Ce petit village, situé à plus de 50  kilomètres au nord-est de Quanzhou, est impressionnant avec les murs de pierre d’époque qui l’entoure. Il ressemble à petit château. En parcourant ces ruelles bordées de maisons en pierre, on admire un panorama différent de ce qu’on a souvent l’habitude de voir en Chine. Tout près de la cité fortifiée, une centaine de sculptures en pierre taillée par les artisans du coin attendent les visiteurs dans son vaste parc.

La ville côtière de Quanzhou

Temple Kaiyuan Quanzhou

Crédit photo : Commons.wikimedia.org

En mettant le cap vers le sud-est de Fujian, on arrive à Quanzhou. Au Xème et XIVe siècle, elle fut le point de départ de la fameuse route de la soie maritime où l’on exportait porcelaine et divers objets. Elle est aussi désignée comme une ville historique, témoignée par la présence de nombreux sites et monuments historiques. Durant le parcours, le Temple Kaiyuan accueille les visiteurs avec ses pagodes remarquables. Sa vieille ville a toujours gardé une architecture authentique. Il faudra également longer Number One Scholar Street pour admirer un grand nombre de vestiges anciens. Sinon, les avides d’aventures pourront grimper au sommet du mont Qingyuan et contempler la statue de Lao Tseu.

Les maisons rondes Hakka près de Xiamen

maisons rondes hakka

Crédit photo : Foter.com

On peut les admirer dans le canton de Yongding à plus de 300 kilomètres de la ville de Xiamen. Elles ont été érigées par les ethnies Hakka. L’architecture de ces bâtiments est unique par rapport aux autres édifices traditionnels de la région ou même du pays. De forme ronde, les murs mesurent plus d’un mètre d’épaisseur composé d’un mélange d’argile et de terre sablonneuse avec des tuiles grises et des bambous ainsi qu’un intérieur en bois. Le site est composé de plusieurs bâtiments dont la visite est ouverte à tous. Le plus vaste d’entre eux est celui de Chengqi. Lors de la visite, on peut même se loger dans certaines maisons de terre de Hakka qui ont été aménagées en hôtels-auberges.

Une aventure sur le Mont wuyi

Le Mont Wuyi est localisé au nord-ouest de la ville de Wuyi. Site touristique et aussi station d’été de la Chine, elle expose des patrimoines naturels et culturels mondiaux. Du point de vue culturel, on y trouve de nombreuses constructions des religions bouddhistes et taoïstes imposantes. Il est également une réserve naturelle abritant une biodiversité impressionnante. Les explorateurs pourront donc le visiter à travers les sentiers et escaliers aménagés à l’intérieur. Des excursions en radeau sont également incontournables lors d’un passage dans ce territoire. Avant de partir, un tour vers les plantations du thé Da Hong Pao est également à faire. Les chemins à travers ces plantations mèneront vers des cascades, des pics et des terrasses de thé où l’on peut goûter à ce fameux thé.

Related Posts