Les bienfaits du pentathlon modernLes bienfaits du pentathlon moderne sur le corps par Alexandre Dallenbach

Les bienfaits du pentathlon moderne sur le corps par Alexandre Dallenbach

21 Jul, 2018

Le pentathlon moderne est un sport qui combine, comme son nom l’indique, cinq sports différents : l’escrime, la natation, l’équitation, la course et le tir sportif. Alexandre Dallenbach, un pentathlète suisse, nous explique les bienfaits du pentathlon pour le corps.

Se mettre au pentathlon moderne nécessite beaucoup de préparation physique car ce sport sollicite pratiquement tous les groupes musculaires du corps. Il les renforce et augmente aussi la capacité cardiorespiratoire des sportifs. Le principal intérêt réside dans le fait que le pentathlon oblige les participants à pratiquer plusieurs activités physiques les unes à la suite des autres. Pour comprendre tout l’intérêt du pentathlon moderne pour le corps, il faut s’intéresser aux sports qui le composent.

L’escrime, un sport qui nécessite une grande maîtrise

L’escrime est la première épreuve dans une compétition de pentathlon moderne. Ce sport possède de nombreux bienfaits pour le corps aussi bien au niveau physique que mental.

Premièrement, pour pratiquer l’escrime il est nécessaire de posséder certaines qualités comme la force, l’agilité, la concentration, l’endurance et la technique. De plus, l’escrime apporte aussi un bien-être psychologique et psychomoteur. En effet, étant un sport qui nécessite de la maîtrise, il permet de redonner confiance en soi. L’escrime développe et perfectionne l’attention et la concentration qui sont des qualités essentielles pour remporter la victoire mais également la réflexion, l’équilibre, la rapidité, la finesse et l’élégance. Pour finir, elle renforce la résistance du système respiratoire et cardio-vasculaire et assouplit les muscles pour plus de souplesse.

La natation, un sport sans impact pour les articulations

Dans une compétition de pentathlon moderne, comme en fait Alexandre Dallenbach, la natation est la seconde épreuve. Elle consiste en un 200 mètres nage libre chronométré.

Le plus gros avantage de la natation est qu’elle n’impacte pas les articulations grâce à l’eau. Elle peut donc être pratiquée par tous les âges et peut apaiser les douleurs liées à l’arthrite et à l’arthrose tout en renforçant les articulations. Ce sport permet aussi de prémunir les douleurs articulaires. De plus, l’effet d’apesanteur ressenti dans l’eau permet de travailler les muscles en douceurs et de faire des mouvements qu’il serait plus dur de réaliser sur le sol. La résistance naturelle que procure la masse d’eau ne nécessite pas une charge supplémentaire. Une pratique régulière permet de tonifier les muscles des bras, des jambes et du tronc.

Ensuite, la natation développe les capacités cardiovasculaires et respiratoires. D’ailleurs, c’est une des meilleures activités physiques pour améliorer le retour veineux. En effet, grâce à la contraction et à la décontraction des muscles, la circulation sanguine est favorisée tout en limitant la rétention d’eau. La pratique régulière de ce sport permet aussi d’accroître la puissance et la résistance du cœur. Ainsi, les risques de maladies cardiovasculaire sont diminués.

Enfin, l’état d’apesanteur dans lequel se retrouve le nageur rappelle la position du fœtus dans le ventre de sa mère et permet de relâcher tous les muscles. De ce fait, les tensions et le stress laissent place au bien-être total. Une étude va même plus loin en montrant que la natation permet de diminuer les tensions, les excès de colère, les risques de dépression, la confusion tout en redonnant de la vigueur.

L’équitation, entre communion avec la nature et efforts physiques

Lors d’une compétition de pentathlon, l’épreuve d’équitation intervient en troisième. Elle consiste en un saut d’obstacle classique mais possède une particularité importante : les concurrents se voient attribuer un cheval par tirage au sort. De ce fait, même les très bons cavaliers peuvent avoir des difficultés lors de cette épreuve. Il devient donc essentiel de savoir parler à son cheval pour le mettre en confiance.

Etant donné que l’équitation implique une collaboration avec le cheval qui est un animal très émotionnel, le cavalier doit savoir observer et comprendre le comportement de son animal et dompter ses propres émotions négatives pour ne pas les transmettre à sa monture. Ce sport apprend donc la maîtrise de soi, l’écoute, l’empathie et la compréhension de l’autre.

Ensuite au niveau du physique, l’équitation apporte aussi énormément d’avantages. C’est un sport qui favorise grandement le tonus musculaire. Même si monter à cheval ne demande pas de gros efforts musculaires, il est nécessaire d’avoir une tonicité contrôlée au niveau des jambes, des fesses, de la ceinture abdominale, des bras et du dos. Cette tonicité est excellente pour le gainage, c’est-à-dire, augmenter la fermeté des muscles au repos. Ainsi, la silhouette est mieux dessinée et la posture est plus droite. Enfin, les déplacements du poids du corps du cavalier qui donnent des informations au cheval contribue à améliorer le sens de l’équilibre.

La course à pied, un sport complet

Le combiné course/tir est la dernière épreuve d’une compétition de pentathlon moderne. La course à pied est souvent recommandée par les médecins comme pratique physique à exercer de manière régulière car c’est un sport très complet qui possède de nombreux avantages.

Tout d’abord, la course permet d’améliorer la performance cardiovasculaire, de diminuer son pouls au repos et le risque de maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète et le cholestérol. Ensuite, la course à pied permet de renforcer les os et les articulations contrairement aux idées reçues. Enfin, la pratique de ce sport influe directement sur l’humeur grâce à la sécrétion d’endorphine et procure un sommeil plus réparateur.

Le tir sportif, un sport de précision et de vitesse

Combiné à la course à pied pour rendre les compétitions de pentathlon moderne plus spectaculaires, le tir sportif a été modernisé avec l’utilisation de pistolet laser. De ce fait, cette pratique est plus devenue une épreuve de vitesse. Cependant, les concurrents doivent toujours être aussi précis. En effet, ils doivent atteindre 5 cibles en 50 secondes maximum. Contrairement aux autres sports, il ne repose donc pas sur les capacités physiques mais surtout sur le mental.

Ainsi, les athlètes doivent faire preuve de sang-froid pour être le plus précis possible. Nécessitant donc une grande maîtrise de soi, le tir sportif est recommandé pour réussir à gérer ses émotions et à vaincre son stress. En effet, il permet d’apprendre à contrôler sa respiration et à vider son esprit pour évacuer toutes les tensions. Après une séance de tir, le corps est donc relaxé.

Related Posts