Sélectionner une page

Les règles internationales du hockey sur glace sont établies par la Fédération Internationale de hockey sur glace (IIHF). Ce règlement s’applique dans toutes les fédérations sauf en Amérique du Nord où les combats sont autorisés pendant les matchs. Retour sur les règles de base du hockey sur glace avec Michael Juret, le Président des Ducs d’Angers, un club français de hockey sur glace.

Les règles de base

Le hockey sur glace est un sport collectif qui se pratique, comme son nom l’indique, sur une patinoire. L’objectif est de marquer des buts en propulsant un disque de caoutchouc, le palet, avec une crosse.

6 joueurs par équipe, dont 1 gardien, sont sur la glace en même temps. Une équipe masculine compte au maximum 25 joueurs, dont 3 gardiens, alors qu’une équipe féminine compte 23 joueuses. Les remplacements sont fréquents et autorisés à tout moment.

Un match est divisé en 3 tiers-temps de 20 minutes de jeu effectif, entrecoupé de pauses de 15 minutes.

Le tournoi masculin réunit 12 équipes divisées en 3 groupes de 4. Un premier tour classe les équipes de 1 à 12. Les 4 premiers vont directement en quart de finale et les autres jouent leurs matchs de qualifications. Les 4 vainqueurs vont également en quart de finale. L’organisation du tournoi féminin comporte quelques différences. Il ne compte que d’abord que 2 groupes de 4 équipes et les contacts appuyés sont interdits chez les femmes.

La patinoire mesure 61 mètres de long sur 30 de large. Deux lignes bleues la divisent en 3 parties : 1 zone neutre et 2 zones d’attaque ou de défense. Les cercles et les points d’engagements sont utilisés pour les remises en jeu. La zone de but est le territoire du gardien, un but peut être annulé si un attaquant se trouve dedans. Le palet peut atteindre plus de 180 km/h.

Les crosses sont en bois ou en composite et mesurent 1,63 mètre au maximum. Les joueurs portent des protections importantes : casques, protège cou, coudières, gants, plastron et protège tibias. L’équipement du gardien est encore plus complet : patin à glace muni d’une coque de protection, un masque avec une grille et un grand plastron protégeant les bras et tout l’avant, de la taille jusqu’au cou.

Les petites subtilités du règlement

Lorsqu’une équipe possède plus de 6 joueurs sur la glace, l’arbitre siffle un surnombre. Un dégagement interdit peut être sifflé lorsque le puck travers deux lignes du terrain sans être intercepté. Tout but marqué avec le pied n’est pas validé par le corps arbitral.