Sélectionner une page

Les motos fabriquées d’aujourd’hui sont plus performantes que jamais. Leurs designs, les matériaux utilisés et leur technique de fabrication sont devenus très pointus. Leur niveau de fiabilité, aussi, est meilleur qu’avant. Pourtant, une moto mal utilisée ou mal entretenue pourrait vite finir à la casse. Pour cela, voici quelques conseils donnés par Yakarouler, leader de la vente de pièces de rechange, afin de garder votre moto aussi longtemps que possible et par conséquent, pouvoir économiser de l’argent sur les éventuels frais de réparation.

Les trois éléments de base pour garantir la longévité d’une moto sont les suivants : les conditions de garage, la maintenance et la conduite. Gardez votre moto à l’abri du soleil et des intempéries, et utilisez une couverture, gardez-la à l’ombre, ou de préférence sous un toit. Nettoyez-la et cirez-la d’une manière régulière et conduisez-la convenablement et sans agressivité.

Avant de partir en route, ayez l’habitude de cocher une check-list de contrôle. Vérifiez d’abord les pneus, les niveaux de liquide puis les lumières, les commandes et le bon état des fixations. Pour cela, il suffit de suivre les directives du manuel technique du constructeur. Il faut aussi penser à avoir un cahier d’entretien et de maintenance en garage. Si vous êtes en mesure de faire les travaux de maintenance vous-même, Yakarouler vous conseille de suivre le manuel technique offert par le constructeur.

Roulez de manière saine et prudente

Une utilisation prudente de l’embrayage et des freins et l’accélération permettra de faire durer une moto plus longtemps. N’hésitez pas à suivre une formation avancée de conduite de motocycle, cela aidera à améliorer vos compétences et vous évite de prendre des risques qui pourraient conduire éventuellement à un accident.

Un rodage approprié

Les premiers kilomètres parcourus sont les plus critiques pour votre moto. Alors, suivez les instructions de rodage dans le manuel du constructeur et faites-la réparer après environ 600 kilomètres et roulez proprement si vous voulez garantir à votre engin une longue durée de vie.

Les transmissions

Selon le type transmissions dont vous disposez (chaîne, cardan ou courroie), vous devrez inspecter l’usure de la chaîne et du pignon, la fissuration et la tension de la courroie ou le carter de transmission arrière. Veillez à ce que la chaîne reste propre, lubrifiée et correctement ajustée. Généralement, quand la chaîne est usée, les pignons le sont aussi et doivent être systématiquement remplacés. Si une chaîne se casse, elle peut impacter les carters moteur, alors il ne faut pas la négliger. Les motos à transmission par arbre ont également une transmission fermée dont il faut vérifier l’huile de manière régulière et la changer selon le cahier d’entretien.

La lubrification

En fonction du modèle de moto que vous possédez, les roulements de la tête de direction, le bras oscillant et les roulements de roue peuvent avoir besoin d’être régulièrement lubrifiés, ainsi que divers leviers et câbles. Pour cela, vérifiez les points rugueux, les grippages et le relâchement en tournant lentement les roulements à la main. Inspectez les roulements de roue au moins une fois par an. Lors du nettoyage de votre motocycle et afin d’empêcher l’eau d’entrer, Yakarouler recommande d’éviter surtout d’utiliser un nettoyeur haute pression autour de ces zones.