René Bertin : un grand fan du sport

21 Sep, 2017

René Bertin est indubitablement le président d’une des entreprises les plus diversifiée de chez nous. Outre le fait qu’il est un formidable homme d’affaire il est également grand fan du sport sous toutes ses formes. Il fut d’abord épris de sport automobile, dans les années 80 et 90, lorsqu’’il présidait l’enseigne Feu Vert, de 2000 et 2005, il fut le Président du Football Club de Rouen 1899, il s’est ensuite adonné à  la course à pied et connu une attirance foudroyante pour le marathon. De même que dans ses activités professionnelles, il varie également ses expériences sportives avouant une nette attirance pour le golf, le vélo et la course à pied. Il voit cette dernière comme un incontestable pari et un des secrets de sa réussite professionnelle, et c’est pourquoi la marche à pied va rapidement tenir une place prépondérante dans son mode de vie. En effet, il estime que ce sport de même que le marathon sont  un lien énergique qui va solidifier la complicité au sein de son équipe, tout en demeurant cela va de soi un sport exigeant qui va concourir à contracter  une meilleure condition tant corporelle que spirituelle, tout en partageant des moments de qualité avec ses amis mais aussi avec ses partenaires professionnels.

René Bertin ne cesse de le répéter, il organise sa vie comme il organise ses sociétés. Pour lui, le marathon est une méthode efficace pour demeurer physiquement au top et rester jeune de corps et d’esprit en dépit  du stress et la vie effrénée qu’il vit en tant que dirigeant d’un groupe qui brille dans tant de domaines et au sein duquel il est impératif de conserver l’esprit lucide afin de constamment concevoir et développer de nouveaux projets.

Et donc, il parcourt toutes les semaines, une distance de 50 km soit la distance d’un vrai marathon, à savoir 20 km tous les mardis matins et 15 km tous les jeudis et dimanches matins.

En outre, la course à pied et plus particulièrement le marathon, est une activité qu’il estime indispensable à la création et à la consolidation de liens professionnels soudés qu’il veut entretenir avec son staff. Ainsi, deux fois par semaine, au court de ses séances d’entrainement du mardi et du jeudi, il incite ses employés à le rejoindre pour s’entrainer de concert à ce sport exigeant durant 1h30.

L’homme d’affaire a en effet toujours considéré son équipe comme étant sa deuxième famille. La course à pied leur permet ainsi de tramer les liens qui les attachent. En 2000 et 2006, il a par ailleurs invité dix-neuf de ses employés à New-York pour y courir le fameux marathon.

Depuis qu’il a pris goût la course à pied et au marathon, il a participé à 5 marathons, dont ceux de New York en 2000 et en 2006 avec ses employés lorsqu’il avait 52 ans et 58 ans ainsi qu’au marathon de Paris en 2007. Il est à noter qu’il a accompli jusqu’au bout tous les marathons auxquels il a participé.