Select Page

Malgré Internet et la multiplication des plateformes légales de streaming comme Netflix, voir des films au cinéma reste un des loisirs préférés des Français. En dépit de cette concurrence, le cinéma n’arrête pas d’attirer encore plus de personnes. Selon les derniers chiffres, les salles obscures ont attiré 200,5 millions d’entrées en 2018 (d’après le CNC). La France demeure le premier marché européen du cinéma. Une question demeure : comment le cinéma attire-t-il autant de monde avec la concurrence grandissante d’Internet ? Marc Dingreville, directeur du Cinéma de Domont, répond à travers cet article.

Une industrie centenaire

Le cinéma est une industrie et un art centenaire. A l’époque, bien que les films étaient en noir et blanc, il a totalement révolutionné la vie sociétale. Avec le temps et les progrès technologiques, le cinéma est devenu un loisir incontournable pour de nombreux français.

De plus, la variété des histoires convient à tout type de public. Petits et grands peuvent tous profiter de ce loisir. Ainsi, il est possible de profiter de cette activité en famille ou entre amis.

Enfin, les progrès technologiques (effets spéciaux de plus en plus réalistes, 3D et même 4D) ont attiré un autre public et entretenu la flamme des passionnés.

Comment le cinéma a-t-il trouvé le succès ?

On ne peut pourtant pas entièrement imputer le succès des salles obscures qu’aux progrès techniques. D’après différents sondages, le secteur doit aussi son succès à la qualité de ses écrivains. En effet, les histoires écrites amènent les spectateurs à s’identifier aux personnages.

De plus, ce média permet de véhiculer des messages et d’inculquer des valeurs aux jeunes spectateurs. A travers une histoire, il est plus facile de faire passer des messages.

Enfin, les jeunes sont clairement plus attirés par le cinéma, car le 7ème art permet de raconter des histoires en quelques minutes/heures contrairement à un livre où il faut s’y plonger pendant plusieurs jours. Il est donc plus accessible.

 

On s’aperçoit donc que face à l’émergence d’Internet ou des sites de streaming légaux et les services de VOD (Video On Demand ou vidéo à la demande en français), le cinéma continue d’attirer les foules. Pour les professionnels du secteur, comme Marc Dingreville, cette tendance n’est pas prête de prendre fin. En effet, le cinéma se présente avant tout comme une sortie que l’on fait le week-end ou le soir après une dure journée de travail. C’est un moment de détente et de partage entre amis ou en famille.