Sélectionner une page

L’agglomération du Grand Dax, dont Dominique Truy est le Directeur Général des Services, a pour projet ambitieux la construction d’un centre aquatique moderne répondant aux attentes des habitants et des associations. Retour sur ce projet d’envergure.

Pourquoi développer un tel projet ?

Le centre aquatique du Grand Dax qui verra bientôt le jour doit répondre aux attentes de la population locale, notamment aux enfants qui doivent apprendre la natation dans le cadre de leur scolarité. En effet, l’ancienne piscine de Dax n’est plus adaptée et plusieurs écoles rurales sont exclues de cet apprentissage de la natation à cause de l’absence d’une infrastructure adaptée non loin d’elles.

Ensuite, ce projet se destine au grand public car la population, actuellement nombreuse (57 000 habitants), ne peut pas se répartir entre les deux anciennes piscines de Dax et Saint-Paul-lès-Dax.

Enfin, les associations qui pratiquent diverses activités liées à l’eau comme la plongée ou le secourisme auront également accès au 815 m² de plan d’eau du centre aquatique en plus de la piscine de Saint-Paul-lès-Dax.

Les activités proposées par le centre aquatique

Sur une surface de 815 m², le centre aquatique proposera différents équipements pour les loisirs aquatiques :

  • Un bassin intérieur de 250 m² avec gradin pour les compétitions du département ;
  • Un bassin d’apprentissage de 150 m² qui permettra de pratiquer différentes activités comme de l’aquagym ;
  • Une pataugeoire intérieure ;
  • Un bassin extérieur divisé en deux profondeurs distinctes (1,30 m et 3 m) pour les activités en famille et les activités de plongée ;
  • Une aire de jeux aquatiques pour les enfants.

Bien sûr, l’accès a été pensé pour pouvoir accueillir les personnes en situation de handicap. Les bassins seront alimentés avec l’eau dacquoise.

Un centre aquatique répondant aux normes environnementales

Ce projet de construction s’inscrit dans une démarche de développement durable : revalorisation de la friche industrielle, cible Haute Qualité Environnementale, optimisation de la gestion des énergies, utilisation de l’eau minérale de la région pour alimenter les bassins et minimiser les frais d’entretien du bâtiment grâce à l’optimisation de la pérennité de la construction.

Le centre aquatique mobilise 30 entreprises et 270 artisans sur le chantier pour un coût total de 15 millions d’euros. Les estimations attendent 160 000 utilisateurs chaque année. Le centre aquatique ouvrira ses portes au grand public en 2019.