Sélectionner une page

L’industrie des jeux vidéo est prête à changer radicalement au cours de la prochaine décennie. Le Cloud gaming, la distribution digitale, les nouveaux modèles de revenus, les nouveaux joueurs sont tous susceptibles de faire partie des tendances les plus importantes. Dans ce qui suit, Franck Peltier expert en finance et amateur de jeux vidéo nous révèle comment l’industrie du jeu vidéo se transformera au cours de la prochaine décennie.

Nouveaux modèles de revenus

Auparavant, les jeux vidéo ont toujours été coûteux, les éditeurs et les détaillants gagnaient la plus grande partie de leurs revenus pendant la période des Fêtes. Actuellement, les achats de packs, de contenus téléchargeables payants tels que les DLC ainsi que les services d’abonnement mensuel sont de plus en plus populaires et surtout rentables pour les éditeurs. Par conséquent, les jeux vidéo continuent de générer de l’argent pendant des mois, voire des années après leur sortie, ce qui augmente les revenus des développeurs et leur procure aussi un rendement supérieur sur leur temps et leurs ressources investis.

Les jeux vidéo en streaming

Google, Microsoft, Ubisoft ainsi que les autres sociétés de jeux vidéo ne cessent de se précipiter pour rendre les jeux vidéo aussi pratiques que les films sur Netflix et les chansons sur Spotify. Le Project xCloud de Microsoft et Stadia de Google promettent de permettre aux joueurs de jouer sur leurs tablettes, smartphones, ou n’importe quel autre appareil connecté à internet. D’après Franck Peltier, cette transformation permettre aux gens de diffuser des jeux en continu sans avoir à acheter une nouvelle console. De plus, les joueurs n’auront pas à attendre des heures pour télécharger et installer les jeux ni à s’inquiéter de supprimer d’autres jeux pour libérer de l’espace. Ils pourront aussi jouer à leurs jeux préférés sur plusieurs terminaux.

La révolution digitale

Les consommateurs ont en grande partie abandonné les CD et les DVD en faveur du téléchargement et le streaming de leurs chansons, émissions de télévision et films. Il semble que les jeux vidéo suivent déjà la même voie, en passant des disquettes aux fichiers numériques. En effet, Franck Peltier voit que la distribution numérique est extrêmement bénéfique pour les éditeurs de jeux vidéo tels qu’Ubisoft et Electronic Arts, car elle permet de réduire les coûts de fabrication, d’expédition et de stockage, et élimine les intermédiaires comme les détaillants en encourageant la vente directe à travers les vitrines numériques. Les achats virtuels seront également plus pratiques pour les consommateurs, qui voudraient acheter le dernier jeu sans avoir à faire la queue ou attendre qu’il arrive par la poste.

Nouveaux joueurs

Les smartphones et tablettes les moins chers, le streaming ainsi que les jeux mobiles populaires comme PUBG ont créé une nouvelle génération de joueurs occasionnels. Mieux encore, le nombre croissant de joueurs est susceptible d’attirer davantage d’entreprises dans le secteur, comme Amazon qui est en train de développer un nouveau service de streaming de jeux vidéo. Il serait intéressant donc de voir comment cette industrie continuera à se développer.